[Legal Design] Séance du 26 octobre : 7ème atelier pour ThinkLeD* !

tkl

 

C’est encore une fois un atelier riche en enseignement qui s’est déroulé le jeudi 26 octobre ! Les intervenants, comme les participants, nourrissent une réflexion autour du Legal Design qui s’affine au cours des ateliers.

En introduction du meet-up, le point sur l’atelier AXA Protection Juridique, animé par Elodie Teissèdre, rappelle la nécessité d’intégrer des profils divers (c’est-à-dire hors juristes) à une réflexion de fond. La manipulation d’outils graphiques, comme Powtoon, par les participants eux-mêmes leur permet aussi une meilleure appropriation du sujet.

C’est ensuite au tour de Marie Potel-Saville, nouvellement arrivée à son poste de Directrice Juridique au sein d’Estée Lauder, de nous partager son expérience. Sa question : comment mobiliser des acteurs pour une réflexion constructive ? Présenter sa démarche de façon personnelle, après avoir identifié des acteurs clés ouverts au changement, ou faire des « leaders » les ambassadeurs du projet, sont déjà de bonnes pistes à explorer pour les participants.

 

visuel1

 

C’est ensuite à Caroline Cottaz-Cordier, juriste chez ATOS et étudiante au sein du Master « Innovation by design » de l’ENSCI, d’alimenter les ressources théoriques créées et mises à disposition des participants par le cycle. Après la présentation autour du « Design Thinking » du dernier atelier, on pousse la réflexion plus loin : il y a d’autres façons d’innover ! Makestorming, design organisationnel et théorie C-K… de nouvelles pistes de réflexion à retrouver bientôt en ligne sur le site d'Open Law.

 

v2

 

Pour clôturer l’atelier, un exercice pratique est proposé au participant : se mettre à la place des utilisateurs des sites justice.fr et juriservice.net et se livrer à leur analyse critique.

 

v3

 

Pour le site justice.fr, difficile de relever des points positifs : la page d’accueil est brouillonne et il est difficile de savoir où cliquer pour trouver les informations cherchées. Une analyse, donc, plutôt négative et une question en suspens : quel est l’objectif de ce site ?

Quant à juriservice.net, le site souffre surtout de quelques bugs et semble encore en développement.

 

v4

 

 

Retour au blog