Participation d'Open Law au groupe de travail "Open Education et Creative Commons France"

happytoserveu

 

Creative Commons France et l’association O.P.E.N. ont organisé une rencontre pour le lancement de la traduction française des licences Creative Commons 4.0. le vendredi 2 mars 2018 de 14:00 à 18:30 dans les locaux d’Open Law.

 

Cette réunion avait pour but d’envisager des propositions de méthodes, de travail et de livrable. Cette initiative a été lancé par Perrine de Coëtlogon, Experte numérique Europe et International au sein de la Mission de la pédagogie et du numérique pour l'enseignement supérieur (MiPNES).

 

A l’ère du numérique, tout le monde devient auteur et utilisateur de ressources numériques. Cette nouvelle donne se traduit par l’acquisition nécessaire d’une compétence clé : une acculturation au droit d’auteur français et aux Creative Commons, facilitant les usages légaux et la lutte contre la contrefaçon.

 

Au cours de l’année 2017, le Ministère de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation est devenu membre durable de l’OEC et a confirmé son adhésion à l’ICDE. Avec ces deux organismes, le MESRI souhaite apporter sa contribution à l’organisation de leur conférence internationale conjointe, visant à sensibiliser les gouvernances à l’Open Education et qui se tiendra fin 2018.
 

La journée du Vendredi 2 mars dernier a été l’occasion de rencontrer différents acteurs du libre pour parler de sujets comme :

  • Les licences 4.0 : quelles nouveautés?

  • L’usage des licences Creative Commons dans le secteur public en France: résultat d’une enquête

  • Statut des licences Creative Commons (décret d’application de la loi pour une République Numérique)

  • Text Data Mining (TDM) et exception au droit d’auteur en Europe: où en est-on?  

 

Vous retrouvez très vite plus d’informations sur la suite des travaux de ce groupe Open Education et Creative Commons France.

 

Pour aller plus loin :

Crée en 2014, O.P.E.N. est l’association officielle du chapitre Creative Commons France. O.P.E.N. a pour objectif de contribuer à la construction d’une société numérique ouverte et à l’analyse de ses impacts. Elle a pour objet de recueillir des initiatives de biens communs dans la création, de favoriser l’usage de dispositifs ouverts tels que les licences Creative Common, de concevoir et de dispenser des formations à l’utilisation des outils d’ouverture et cela pour tout type de publics du secteur privé comme du secteur public (scolaire, universitaire, entreprise…). Les domaines visés concernent : la création artistique, la science, l’éducation, la citoyenneté.

Open Education est considérée comme la stratégie utile à adopter en tant que politique pour favoriser un accès égal à tous à l’enseignement supérieur et à l’éducation en général par la Commission européenne, l’UNESCO, l’OCDE et l’OIF, mais aussi par des associations non gouvernementales liées à l’éducation comme l’Open Education Consortium (OEC) ou l’International Council for Open and Distance Education (ICDE).

 

 

 

Retour au blog

Ajouter un commentaire

By submitting this form, you accept the Mollom privacy policy.