Jeudi 21 juin : Conférence Ethique des algorithmes publics : co-créez les principes !

galatea

 

INSCRIPTION VIA EVENTBRITE ICI

 

Que ce soit dans le domaine de la sécurité, militaire, santé, douane, fiscal... L'administration utilise déjà et de plus en plus des programmes qu'on peut taxer "d'intelligence artificielle". Plus généralement, l'ensemble des algorithmes utilisés dans le but d'accomplir une mission de service public, les "algorithmes publics", ont un caractère particulier notamment par l'impact potentiellement extrêmement préjudiciable à l'encontre de certaines personnes (on peut par exemple rappeler l'affaire Compas où ProPublica mettait en évidence les biais à l'encontre de minorités ethniques associés à cet outil de mesure des risques de récidive).

Les exemples liés à l'émergence d'une gouvernance algorithmique par les autorités publiques (et à l'échelle internationale opérée par les grands opérateurs du numérique), les scandales associés (tel qu'APB ou ParcourSup) font naître une conscience de l'importance de ces outils jusque-là méconnus. Une des solutions serait d'appliquer des règles "éthiques" qui viendraient garantir le respect des grands principes du service public (les fameuses lois Rolland, mutabilité, continuité, égalité et neutralité) ainsi que des nouveaux principes qui semblent émerger (loyauté, vigilance, transparence, intelligibilité, responsabilité...). Plusieurs questions se pose pour ce "fonctionnement éthique" des algorithmes publics : qui doit être soumis à ces règles ? à quel stade (conception, développement, utilisation) ? Quels principes ? Comment assurer leur effectivité ? Avec quels moyens ?

Afin de répondre à ces questions, nous avons réuni une vingtaine d'étudiants le 24 mai 2018 de compétence diverses (ingénieurs, juristes, philosophes, sciences pistes...) afin de proposer, au cours d'un workshop d'une demi-journée, des solutions concrètes à la question de l'éthique des algorithmes publics. Au terme de ce workshop, deux groupes gagnants ont été retenu afin de présenter leurs propositions au cours d'une conférence sur la même thématique.

 

Cette conférence portera donc sur le thème de l'éthique des algorithmes publics, avec participation et retransmission en direct entre Paris (Galatea x Open Law) et Strasbourg (Ecole Nationale d'Administration). L'événement se déroulera en 4 parties successives :

  1. Les groupes gagnants du workshop du 24 mai viendront présenter leurs propositions pour garantir certains principes éthiques pour l'utilisation des algorithmes publics (10 min)

  2. Les élèves de l'ENA présents réagissent aux propositions des participants aux workshop du 24 mai avec un contre-projet qui vienne augmenter la première présentation (10 min)

  3. Les 4 intervenants spécialistes invités donnent leur point de vue successivement sur les propositions présentées au regard de leur expérience sur le terrain de l'administration et leur domaine de spécialité (1h)

  4. Un échange libre est organisé avec la salle afin d'améliorer collectivement les propositions en vue de la création d'un livrable exploitable par des acteurs publics

Tout au long de la conférence, une plateforme numérique permettra aux participants à la conférence d'échanger et de donner leurs points de vue en ligne sur les différentes propositions qui émergeront au cours de la discussion. L'objectif est de créer un projet collectivement.

 

Les intervants au cours de la conférence :

Strasbourg (ENA) :

- Frédéric Bardolle, membre de la première promotion des entrepreneurs d'intérêt général, CTO de l'Agence du numérique et de l'association Data for Good, co-fondateur d'AlgoTransparency

- Caroline Porot, chargée de la mission de transformation numérique auprès de la Région Grand Est au sein du Secrétariat général de la Région

- Dr Carole Mathelin (gynécologie-obstétrique), responsable de l'unité de sénologie/pathologies mammaires du CHRU de Strasbourg à l'origine des projets Lymphometry et Senometry en partenariat avec Quantmetry, IA pour prévenir les cancers du sein et ses complications.

Paris :

- François Pellegrini, docteur en informatique, Professeur des université à l'Université Bordeaux I, coauteur de l'ouvrage de référence "Droit des logiciels - logiciels privatifs et logiciels libres" et membre de la CNIL depuis 2014

 

INSCRIPTION VIA EVENTBRITE ICI

 

Retour au blog

Ajouter un commentaire

By submitting this form, you accept the Mollom privacy policy.